05 janvier 2010

Purmamarca

La montagne aux 7 couleurs. A ne pas confondre avec la fleur de Lydie. Du lisse, du caillouteux. La montagne ressemble à une dune de sable que vient tacheter du violet et du vert. Du rose, du gris, du beige. Et encore des cactus qui balisent le bord de la route, comme des poteaux télégraphiques. Hérissés comme des hérissons. On mange à l’hôtel malgré mon mal de bide. Pena improvisée. J’ai l’impression d’être dans les couloirs de métro à la station République. Le gars nous joue el condor pasa qui passe un peu trop souvent à mon... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2010

TILCARA

Sur la montagne en grosses lettres blanches : Benvenidos à Tilcara. « Welcome to Tilcara, tequila sex o marijuana ». Manu chao toujours, on loge en face d’une gare de train désaffectée : proxima estacion, vieja estacion. J’hallucine ! Qui a déjà vu un taxi en fiat uno ? A Tilcara j’ai plus faim. On mange trop. Marre du restau et de la viande rouge. Bison futé dit stop à ces kilos de vache qui transitent par mes intestins. On se perd au milieu des cactus de Pucara, une forteresse pré-colombiennes (pourquoi... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 20:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 décembre 2009

Quebrada de cafayate

Les montagnes sont striées en diagonale alors je tourne la tête sur le côté pour les admirer. On est chez les indiens alors elles ont la peau rouge. Des cactus perdus sur des falaises dont les couleurs s’estompent du marron jusqu’au rouge vif. Certains sont des points d’exclamation, d’autres ressemblent à des 4 ou à des tridents. Tout ça reste quand même bien phallique. Après les cactus, un lichen vert-ocre vient recouvrir un rouge plus mat. On s’arrête sur le bord de la route. Une montagne grise est barrée en rouge par une plaie... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 22:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 décembre 2009

Salta

8 juillet 2009 On quitte Buenos Aires et la grippe B.A. On monte d’un étage et les nuages deviennent un plancher pour les montagnes. Les Andes !!! On va vivre au dessus des nuages. Comme dieu, casimir ou les bisounours (rayez la/les mention(s) inexistante(s)). Comme des personnages de dessin animé. Je saute à Salta. Y’a que des apaches ici !!! Un vieux proverbe navajo dit : « mieux vaut ne pas laver que mal rincer » ? Alors je ne me douche que quand il y a de l’eau chaude. Les devantures de la plaça 9 de Julio font... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 20:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 décembre 2009

Tigre

A une demi heure en train de Buenos Aires, une ville tire son nom du delta qui accueille les eaux du rio de la plata et marque la frontière avec l’Uruguay. C’est d’ailleurs d’ici qu’on peut embraquer pour faire l’aller retour vers Colonia dans la journée. On vient voir les maisons sur pilotis. On a le choix entre des bateaux pour touristes avec visite guidée des canaux ou des bateaux-bus qui accompagnent les locaux chez eux … avec possibilité de débarquer sur une des îles … On opte pour les Henchas et on s’entasse sur des bancs... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2009

En vrac

Ambiance Bruce Willis. Des personnes portent des masques dans le métro et ça fait peur ! Comme dans les films catastrophes américain où un virus décime la population. Malgré les titres alarmistes dans les journaux (déjà 60 morts), je trouve les argentins assez calmes, raisonnables. En France, tout le monde serait déjà masqué et regarderait avec mépris le moindre toussotement. Partout des panneaux nous répètent qu’il faut mettre la main devant la bouche pour tousser, se laver les mains. L’impression de retourner en maternelle. ... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 19:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 décembre 2009

Cimetière recoleta

Un arbre s’élève dans le parc. Un ficus de 200 ans. 30 mètres à l’horizontale depuis le tronc jusqu’au bout des branches. Envergure de 60 mètres. Un monstre. Une mygale. C’est l’arbre qui cache la forêt même si ya pas de forêt ! Ya carrément des chapelles miniatures, des statues qui surplombent les tombes. Perón n’a pas su éviter la mort d’Evita qui fait office de guest-star dans le cimetière. La Jim Morrison du père Lachaise ! Les chats errants se baladent et lapent l’eau de pluie. Les aristochats et les entrechats sont là !... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 décembre 2009

Arrivée à Buenos aires.

Bien atterrit en argentine après plus de 20h de voyage et 2 escales ... et chui même pas tombé à la flotte ¡¡¡¡ Première surprise, nos bagages ne sont pas perdus. Pourtant on a fait des efforts en prenant un vol à deux escales. Mais elles nous ont suivies docilement comme des animaux domestiques. Braves ! On a le droit à un taxi perso avec plaque diplomatique. Julien nous prévient : « Ici, ils conduisent n’importe comment ! » Il rajoute « ce qui est normal puisqu’il n’y a pas de permis. ». Effectivement, la conduite est …... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 19:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 décembre 2009

vers l'amsud ...

Madrid, et de un. Premier atterrissage réussit. L’avion hésite un peu. Tangue à droite puis à gauche dans le soleil couchant. Notre ombre se pose avant nous et grossit lorsqu’on touche le sol. On s’organise pour les repas du voyage. Pendant le Paris-Madrid, y’a marqué « en - cas » sur le billet alors on n’a rien pris. Mais rien ne vient. Ça devait vouloir dire : ‘en cas’ vous aurez quelque chose … Les enfants piaillent en espagnol autour de nous. On passe par Madrid et je ne croise pas un seul garçon qui porte la coupe mulet …... [Lire la suite]
Posté par Bakasensei à 21:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,